Presse & médias

Articles de presse

L'EXPRESS / Le théâtre des rêves

L'EXPRESS le 01/09/2006 à 00:00

Par définition, les collectionneurs sont des maniaques. Des individus qui cherchent coûte que coûte à obtenir l'intégralité d'une chose qui ne sera jamais complète. Ils vivent dès lors, non pas dans la possibilité de réunir la collection entière, mais dans l'inachèvement de celle-ci....

LIRE LA SUITE  

LE FIGARO / Le théâtre des rêves

Le Figaro le 24/08/2006 à 06:00

LE ROMAN s'ouvre sur une scène hilarante, chez un médium africain, et déroule jusqu'au bout ses sortilèges sur ce mode drolatique. Baptiste, le narrateur, est employé à un étrange métier : il fournit aux collectionneurs de toutes sortes de souvenirs les pièces manquantes à leur collection. « Vous n'imaginez pas ce que j'ai vu, ce que j'ai fourni, tout y passe. Vous n'imaginez pas les gens que j'ai rencontrés. »

LIRE LA SUITE 

L'EXPRESS / La Mécanique du Monde

L'EXPRESS le 

Par définition, les collectionneurs sont des maniaques. Des individus qui cherchent coûte que coûte à obtenir l'intégralité d'une chose qui ne sera jamais complète. Ils vivent dès lors, non pas dans la possibilité de réunir la collection entière, mais dans l'inachèvement de celle-ci....

LIRE LA SUITE

MARIANNE / Bienvenue dans la vraie vie

Marianne le 10/09/2011 à 10:00

Et si les marchés n'étaient que le ça de l'économie ? Le siège de pulsions qui échappent à la raison ? Bernard Foglino, analyste financier le jour, romancier aux heures où la Corbeille se vide, offre, dans Bienvenue dans la vraie vie, une plongée aussi vertigineuse que le cours d'une action un jour de krach boursier dans le monde de la finance...

LIRE LA SUITE

PAPERBLOG / Bienvenue dans la vraie vie

PaperBlog le 25 août 2011

Le Marché, la Bourse.... Tout cela doit monter, monter, inexorablement pour le bonheur universel. Les yeux sont rivés sur le Big Board (le grand écran), où les chiffres changent et s'échangent en quelques millième de seconde...

LIRE LA SUITE

20 MINUTES/ Celle qui dort

20 Minutes le 31/05/13 à 00h00

Pascal Cheval, alias Fabrice Della Torre, écrivain établi, tricote depuis vingt ans ses romans dans la quiétude de succès programmés. Mais peut-on impunément jouer des émotions et des sentiments, manipuler des personnages puis tirer sa révérence avec le mot «Fin» et passer à autre chose ?

LIRE LA SUITE

BLOG.MOLLAT / Celle qui dort

blog.mollat.com le 06/04/2013

Voila bien vingt ans que notre héros écrit des romans, et la fougue de ses premières écrits a fait place aujourd'hui à une petite mécanique bien rodée:  Fabrice Della Torre publie un roman à chaque rentrée littéraire, et n'écrit plus que quelques heures, certains jours dans l'année, sans prise de risque ni réel investissement...

LIRE LA SUITE

LIBRAIRIE MOLLAT / Equinoxes

Librairie Mollat le 01/03/2018

Le temps d'une semaine de vacances, Paul, Frankie et Mike retrouvent leur vieil ami Eddie dans la baie d'Arcachon. Après vingt-cinq années de séparation, le passé et les non-dits ressurgissent...

LIRE LA SUITE

BASSIN PARADIS / Equinoxes

bassin-paradis-academie.com le 12/05/2018

Voici le cinquième roman de Bernard Foglino : « Equinoxes » (*) qui ne manque pas d’intérêt. Le récit se déroule quelque part sur le Bassin d’Arcachon et porte sur quatre personnages, des « quadras » : Paul, Frankie, Mike et Eddie. Quatre potes qui se connaissent bien puisqu’ils ont fait les quatre cents coups durant leur jeunesse d’étudiants bordelais...

LIRE LA SUITE

LES MOTS DE MARJO / Equinoxes

https://lecoindeslivres.wordpress.com 15 avril 2018

Paul, Frankie, Eddie et Paul se connaissent depuis l’adolescence. A l’aube de la cinquantaine, ils se retrouvent sur le Bassin d’Arcachon où Eddie vit toujours. Ses trois autres amis ont quitté la région...

LIRE LA SUITE

Magazine LIRE / Equinoxes

http://www.onlalu.com/2018/05/16/alexandre-fillon-equinoxes-bernard-foglino-34209

… Ils sont quatre, Eddy, Paul, Mike et Franky. des types sur la mauvaise pente...

LIRE LA SUITE

Interviews et vidéos

Téléchargements